Elevage passionné de lévriers Azawakh en France depuis 1987... Pages dynamiques du site www.azawakh.fr

jeudi 10 janvier 2013

Petits Potins et Méditations ...

Les derniers petits potins au sujet de trois naissances "marquantes" :

La première concerne la naissance de deux jolies portées nées à l'étranger issues de 2 mâles "ressuscités" (comme se plaisait à le dire M. Coppé en parlant dédaigneusement d'une portée, née en 2010 aux Pays-bas, d'une insémination par de la semence congelée de feu Gefell de Garde-Epée -ne m'appartenant pas- chien produit par moi-même en 1991 !).
Ce qui est drôle dans l'histoire, c'est que l'un des ces pères décédés est Firhoun, produit par M. Coppé lui-même, et ayant reproduit en masse de son vivant. Et oui, ça peut aussi arriver aux autres ! 
Le seul chiot de la portée de Firhoun est le joli mâle bringé avec une large liste blanche, en photo ci-dessous.

Le second potin concerne la naissance d'une jolie petite femelle bringée bleue, au sein d'une portée de chiots fauves et fauves bringé noir, en Allemagne chez une éleveuse et vétérinaire fort bien connue. 

Malheureusement pour mes détracteurs, qui pensent que j'ai "inventé" et gagné beaucoup d'argent avec des "bleus" (mdr !), les Azawakhs de Garde-Epée n'y sont pour rien ! Il suffit de consulter la généalogie des chiots : pedigree de la portée

J'avais démontré par à un mariage bien précis, en l'absence de tests génétiques appropriés, que le gène de la dilution était bien présent dans plusieurs lignées en Europe. J'ai produit une portée de chiots comportant des fauves et des sables dilués, mais pas de bleus, ni des yeux bleus, comme on me l'a reproché !
C'est cette démonstration qui a d'ailleurs été le seul motif final retenu pour mon exclusion du club après m'avoir, aussi et surtout, accusé de mal me comporter vis à vis du Comité de Direction et de ne pas me plier à leur injonction de me taire ! 
Etant donné que tous les porteurs de dilution (ici tous les frères et soeurs sont potentiellement porteurs, ainsi que ceux des parents) sont exclus de façon arbitraire et irréfléchie de la confirmation en France, je crains que la diversité génétique ne se restreigne encore plus au sein de la race, en France en tout cas. Car, pour les français qui souhaiteraient acquérir des chiots Azawakhs en France ou à l'étranger, pour l'élevage ou les concours, le choix va devenir bien réduit et bien difficile !

Décidément, les éleveurs sont des gens bien indisciplinés... en France comme ailleurs, il semble !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire