Elevage passionné de lévriers Azawakh en France depuis 1987... Pages dynamiques du site www.azawakh.fr

jeudi 5 novembre 2020

INTAZOLÉN, rescapée du Sahel ! Tout ce que vous avez toujours voulu savoir... ou pas !

 Pour tout vous dire sur Intazolèn !

 

J'ai fait la connaissance de Intazolèn, de son petit nom Inta, près d'un village de chasseurs au cours de notre voyage au Niger en janvier 2017. 

Mon ami Ahmid ag Manafi qui nous accompagnait au cours de ce voyage m'avait demandé de lui choisir un mâle et deux femelles parmi ceux qui nous seraient offerts pour les ramener chez lui à Markoye, dans la Réserve partielle de faune du Sahel, au Burkina Faso. 

Intazolèn, qui porte un nom que lui a choisi Ahmid, le nom de sa couleur en tamacheq la langue des hommes bleus, faisait partie des chiots.

Intazolèn au Niger



  Avant notre retour en France, nous avons fait convoyer une partie des chiots, accompagnés de Ahmid, jusqu'au nord du Burkina Faso afin qu'ils y passent le temps nécessaire pour remplir les formalités d'importation en Europe, pour ceux qui devaient y aller.

Le groupe avec les chiots destinés à être exportés 



J'ai rajouté cette photo car il manquait la participante photographe de la photo précédente !
 
Ahmid avec Edéry, le chiot mâle qu'il a gardé

 Durant cette période, Ahmid en a pris bien soin. Il a même, malgré les difficultés rencontrées, pu remplir toutes les missions que je lui avais confiées. 

La période de "quarantaine" chez Ahmid

 Le plus difficile a probablement été la partie sanitaire. Il a du véhiculer, en moto, le technicien vétérinaire à partir de Markoye où ce dernier s'était rendu en bus de Ouagadougou, soit près de 6 heures de bus, avec tout le matériel pour les prises de sang pour le titrage rabique de tous les chiots et effectuer des rappels de vaccins dans l'éventualité ou certains titrages ne seraient pas suffisants...

Prises de sang pour le titrage des anti-corps rabique

Par chance, les résultats des titrages de rage de tous les chiots étaient corrects. J'avais donc choisi de me rendre au Burkina Faso plusieurs semaines plus tard pour organiser l'importation des chiots des autres participants avec la vétérinaire et le ministère de l'agriculture de Ougadougou et en profiter pour prendre quelques vacances au lac de la Kompienga chez Jean-Louis Roure.

Finalement, Ahmid m'offrit Intazolèn, ce qui n'était pas prévu, mais compte tenu des titrages effectués sur tous les chiots par précaution au cas où, j'ai pu envisager de la ramener en France. 

Ce qui est incroyable, c'est que quand les chiots passent quelques nuits avec nous sous la tente en brousse au Sahel et ne nous voient plus pendant des mois, ils nous font à chaque fois une fête extraordinaire lorsqu'ils ont la chance de nous revoir ! Ils ne nous oublient pas. Et Intazolèn n'a pas dérogé à la règle ! Quel plaisir !

C'est comme ça que finalement Inta est arrivée en France et se la coule douce !


Lorsqu'elle est arrivée chez nous, au cours d'une de ses visites, Hortence et Intazolèn sont tombées sous le charme l'une de l'autre et Inta a finalement élu domicile chez Hortence depuis.

La rencontre avec Hortence

Malheureusement, les 2 autres chiots restés chez Ahmid ont eu des conditions de vie un peu moins confortables depuis la situation d'insécurité dans la région de Ahmid qui a dû la quitter pour Ouagdougou. 

Je vois de temps en temps, et on me rapporte parfois, que certaines personnes, ou club, prétendent que j'importe des chiots au mépris des règles sanitaires, alors qu'elles mêmes ont importées des chiots âgés de quelques semaines à peine, cachés sous leur veste en avion...

Je ne tiens pas compte de ces ragots, et le travail que je fais pour la race m'importe bien plus que les mensonges et querelles de clocher. J'ai connaissance de bien des irrégularités de la part de certaines personnes que j'ai toutefois choisi de taire jusqu'à maintenant. 

Je n'ai pas pour habitude d'avoir à justifier et de publier des documents officiels privés, mais pour ceux qui douteraient encore du sérieux de mon travail, je vais exceptionnellement  publier ici le résultat de titrage de Intazolèn qui prouve bien que les règles sanitaires ne sont pas contournées malgré toutes les difficultés, les frais, le temps passé et les nombreuses personnes impliquées.

titrage d'anti-corps rabiques vaccinal

 Je fais faire de nombreux tests génétiques, de santé et divers autres tests aux Azawakhs que j'introduis en France avant d'envisager de les intégrer dans mon programme d'élevage. Et par précaution, ils ne sont en général pas mis à la reproduction avant l'âge de 4 ans. Suivant les résultats et les problèmes de santé qui pourraient surgir au cours des premières années, certains chiens, malgré l'investissement important, seront placés dans une merveilleuse famille sans jamais reproduire ni contribuer à la race.

 Voici une copie filmée d'écran du test de race, montrant que Intazolén se situe génétiquement parfaitement dans le groupe génétique des autres Azawakhs étudiés, y compris les Azawakhs allemands qui surfent sur les plus hautes marches des podiums d'exposition de beauté.

 


Inta a été testée négative pour près de 200 maladies canines connues et pour d'autres particularités comme sa couleur, son poil, sa taille, et sa consanguinité et diversité génétique. Comparée à la majorité des Azawakhs, Intazolèn a une diversité génétique de 42,5%, la moyenne pour la race étant de l'ordre de 35%.

Diversité génétique comparée aux autres Azawakhs et aux autres races

 
20 pages de tests de santé, critères morphologiques et de diversité génétique !

Intazolèn est confirmée et possède un pédigree à titre initial, elle a plusieurs CACP et RCACP en PVL, et PVL Spéciale, et bien que n'étant pas une star des rings de beauté a tout de même obtenu un Très Bon en exposition Spéciale de race.

Gagnante de la PVL Spéciale de Pompadour
Je ne crois pas que beaucoup d'éleveurs s'investissent autant, fassent autant d'examens et de tests et s'impliquent autant dans leur race ! 

Alors, ne pensez-vous pas que les 3 chiots de Intazolèn, nés en juillet dernier, soient de vrais petits trésors à surveiller de près et à envisager dans un prochain programme d'élevage qui souhaiterait se lancer dans un travail sérieux ?

Les chiots ont tous leurs nouvelles familles et ne sont plus à vendre. Toutefois, ils peuvent éventuellement être envisagés pour des mariages futurs.

 Je reste disponible pour tous renseignement !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire